wrapper

Infos flash

Police Nationale du Burkina Faso - Items filtered by date: avril 2022
Lutte contre l’insécurité urbaine : Un réseau de présumés arnaqueurs mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.
 FB IMG 1650615932188
Il s’agit d’un groupe de huit (08) personnes bien organisé, qui s’était spécialisé dans les faits d’escroquerie et de blanchiment d’argent. Basé dans le secteur 31 de la ville de Ouagadougou, le réseau se faisait passer pour une structure de recrutement qui livrait ses prestations dans plusieurs domaines de formation. 
 
En effet, le mode opératoire consistait à faire passer l’information auprès des amis et proches des membres du groupe qu’une Organisation Non Gouvernementale (ONG) recrute des personnes pour les former dans les domaines tels que la santé, le e-commerce avec pour but de les employer par la suite. En plus des documents d’identité qu'elles doivent fournir pour les besoins de la formation, les personnes enrôlées sont persuadées d’investir de l’argent dont le montant varie entre 450.000 et 9.000.000 FCFA. C'est après avoir rempli toutes ces conditions que celles-ci se rendront compte qu’il s'agit d’une arnaque. 
 
L'enquête a permis d’évaluer le préjudice financier subi par les victimes qui s'élève à près de 40.400.000 FCFA. 
 
Grâce à la collaboration des citoyens, les enquêteurs de la Division des Investigations Criminelles (DIC) de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) ont pu investir le siège du réseau où se trouvaient 86 personnes composées majoritairement de jeunes. 
 
Au regard de l'évolution grandissante de ce phénomène dont l'une des finalités serait d'alimenter des réseaux de traite de personnes dans la sous-région, la Police Nationale, encore une fois, invite les populations à plus de vigilance relativement à certaines offres d'emplois. En rappel, les numéros verts que sont les 17, 16 et 1010 sont toujours à leur disposition pour dénoncer tout cas suspect constaté.
 
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
FB IMG 1650615939993
FB IMG 1650615950599
FB IMG 1650615953370
FB IMG 1650615945038
FB IMG 1650615942648
FB IMG 1650615947822
Lutte contre l’insécurité urbaine : Un réseau de présumés arnaqueurs mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.
 FB IMG 1650615932188
Il s’agit d’un groupe de huit (08) personnes bien organisé, qui s’était spécialisé dans les faits d’escroquerie et de blanchiment d’argent. Basé dans le secteur 31 de la ville de Ouagadougou, le réseau se faisait passer pour une structure de recrutement qui livrait ses prestations dans plusieurs domaines de formation.
 
En effet, le mode opératoire consistait à faire passer l’information auprès des amis et proches des membres du groupe qu’une Organisation Non Gouvernementale (ONG) recrute des personnes pour les former dans les domaines tels que la santé, le e-commerce avec pour but de les employer par la suite. En plus des documents d’identité qu'elles doivent fournir pour les besoins de la formation, les personnes enrôlées sont persuadées d’investir de l’argent dont le montant varie entre 450.000 et 9.000.000 FCFA. C'est après avoir rempli toutes ces conditions que celles-ci se rendront compte qu’il s'agit d’une arnaque. 
 
L'enquête a permis d’évaluer le préjudice financier subi par les victimes qui s'élève à près de 40.400.000 FCFA. 
 
Grâce à la collaboration des citoyens, les enquêteurs de la Division des Investigations Criminelles (DIC) de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) ont pu investir le siège du réseau où se trouvaient 86 personnes composées majoritairement de jeunes. 
 
Au regard de l'évolution grandissante de ce phénomène dont l'une des finalités serait d'alimenter des réseaux de traite de personnes dans la sous-région, la Police Nationale, encore une fois, invite les populations à plus de vigilance relativement à certaines offres d'emplois. En rappel, les numéros verts que sont les 17, 16 et 1010 sont toujours à leur disposition pour dénoncer tout cas suspect constaté.
 
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
Lutte contre le grand banditisme : Des présumés malfrats dans les filets de la Police Nationale.
 FB IMG 1650470042473
La Police Nationale, à travers le Commissariat de Police de l'Arrondissement de Nongr-Mâasom, vient de mettre fin aux activités d'une bande qui écumaient la population dans la ville de Ouagadougou. Composée de quatre (04) individus, tous des récidivistes, le groupe s'adonnait à des actes de grand banditisme, notamment des vols et des agressions à main armée dans plusieurs quartiers de la capitale dont Ouaga 2000, Patte d'Oie, Ouidi, Gounghin, Somgandé et Nioko 2.
 
Suivant un mode opératoire classique, les membres du réseau sillonnaient les artères de la ville et dès qu'ils identifiaient une personne facilement attaquable, ils passaient immédiatement à l'acte en le dépossédant de tout objet de valeur trouvé sur lui. Il arrivait également qu'ils identifient des lieux de commerce tels les boutiques Orange Money, et même des personnes ayant en leur possession de fortes sommes d'argent, pour leur rendre visite à un moment opportun.
 
A l'issue des investigations, ces présumés malfrats ont été appréhendés et il a été trouvé en leur possession plusieurs objets parmi lesquels un (01) pistolet automatique, une (01) arme électrique (Taser), deux (02) motos et divers autres matériels. 
 
La Police Nationale réitère ses remerciements à la population pour sa collaboration qui a permis d'atteindre encore une fois ces résultats. Par ailleurs elle l'exhorte à poursuivre dans la même dynamique en continuant de dénoncer les cas suspects aux numéros verts mis à sa disposition que sont les 17, 16 et 1010. 
 
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
FB IMG 1650470048286
FB IMG 1650470051232
FB IMG 1650470045094
Lutte contre le grand banditisme : Des présumés malfrats dans les filets de la Police Nationale.
 FB IMG 1650470042473
La Police Nationale, à travers le Commissariat de Police de l'Arrondissement de Nongr-Mâasom, vient de mettre fin aux activités d'une bande qui écumaient la population dans la ville de Ouagadougou. Composée de quatre (04) individus, tous des récidivistes, le groupe s'adonnait à des actes de grand banditisme, notamment des vols et des agressions à main armée dans plusieurs quartiers de la capitale dont Ouaga 2000, Patte d'Oie, Ouidi, Gounghin, Somgandé et Nioko 2.
 
Suivant un mode opératoire classique, les membres du réseau sillonnaient les artères de la ville et dès qu'ils identifiaient une personne facilement attaquable, ils passaient immédiatement à l'acte en le dépossédant de tout objet de valeur trouvé sur lui. Il arrivait également qu'ils identifient des lieux de commerce tels les boutiques Orange Money, et même des personnes ayant en leur possession de fortes sommes d'argent, pour leur rendre visite à un moment opportun.
 
A l'issue des investigations, ces présumés malfrats ont été appréhendés et il a été trouvé en leur possession plusieurs objets parmi lesquels un (01) pistolet automatique, une (01) arme électrique (Taser), deux (02) motos et divers autres matériels. 
 
La Police Nationale réitère ses remerciements à la population pour sa collaboration qui a permis d'atteindre encore une fois ces résultats. Par ailleurs elle l'exhorte à poursuivre dans la même dynamique en continuant de dénoncer les cas suspects aux numéros verts mis à sa disposition que sont les 17, 16 et 1010. 
 
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
Page 1 sur 2

Numéros utiles

17     Police Nationale 
18    Sapeur Pompier
16    Gendarmerie
1010    CNVA
25 33 12 83    Standard Police
 
 
 
 

Statistiques des visites

Aujourd'hui58
Hier67
Cette semaine198
Ce mois1947
Total462884